Un habitat pour chacun

L’habitat est l’endroit où chaque animal peut s’abriter, se nourrir, se reproduire et où chaque plante peut trouver l’eau, le sol (nourriture) et l’énergie solaire dont elle a besoin. L’habitat est absolument nécessaire pour vivre et survivre.

Exemple : Toi, ton habitat c’est ta maison (abri) et tout ce que tu as besoin pour vivre (nourriture, chaleur, sommeil, amour, tendresse, adultes qui s’occupent de toi …)

Ours noir

En plus, chaque organisme a des besoins différents: un peuplier a surtout besoin de soleil; un frêne a surtout besoin d’eau et d’un sol riche (sol avec beaucoup de nourriture); un lièvre a surtout besoin de beaucoup de végétation pour se nourrir et se reproduire en se cachant des prédateurs. Certains animaux ont besoin de très grands territoires pour arriver à trouver toute la nourriture dont ils ont besoin tandis que d’autres se limitent à de très petits territoires parce que leur nourriture est toute à la même place. Un habitat peut être très grand ou minuscule.

Exemple : L’habitat d’un ours est habituellement une forêt de la grandeur de plus de mille terrains de football; l’habitat d’une chenille est une feuille.

La biodiversité, c’est l’ensemble de tous les différents organismes vivants et de tous les différents endroits qui leur permettent de vivre. Aussi chaque habitat peut abriter un nombre important d’occupants différents.

Martre d’Amérique

Exemple : Un vieil arbre dans une vieille forêt (habitat) peut comporter 3, 4 ou plusieurs différentes espèces d’oiseaux et plus de 20 différentes espèces d’insectes (biodiversité); aussi un porc-épic peut venir s’y nourrir, des écureuils s’y cacher et une martre d’Amérique peut y guetter ses proies.

Pour en savoir un peu plus :

Qu’est-ce que l’effet de bordure :

Prenons deux habitats qui sont situés l’un près de l’autre. Dans un habitat, il y a un nombre d’occupants et dans un autre habitat il y a aussi un autre nombre d’occupants.

  • Donc, à la bordure de ces deux habitats il y a les occupants du premier et du deuxième habitat.
  • Donc, il y a plus d’occupants différents au total si deux habitats se touchent.
  • Donc, la biodiversité est plus grande lorsqu’il y a plus d’un habitat.

Les habitats sont très différents les uns par rapport aux autres parce que leurs quantités en eau, en sol riche et en énergie solaire sont aussi très différentes. Chaque organisme va donc surtout coloniser un habitat qui répond à tous ses besoins et qui lui permet de mettre en valeur ses points forts. Par contre, un organisme vivant peut choisir de vivre au meilleur endroit possible mais il peut s’adapter à un autre endroit moins parfait. Il est très important de comprendre que ce n’est pas parce qu’un organisme tolère une faible quantité d’eau, de nourriture, de chaleur ou de soleil qu’il ne peut pas vivre où il y en a plus.

Feuille de peuplier

Exemple : Tu vis chez toi (ton habitat), mais tu pourrais aussi vivre ailleurs, dans une autre maison, dans une autre ville ou dans un autre pays où la température est plus chaude ou plus froide et te nourrir différemment.

- Un peuplier a besoin de soleil pour pousser, alors un peuplier grandira rapidement dans un endroit ensoleillé mais ne survivra pas dans un endroit trop ombragé. Au contraire, un hêtre ne tolère qu’une faible lumière, alors il poussera plus rapidement à l’ombre et plus lentement au soleil;

Feuille de hêtre

- Un poisson est très efficace dans l’eau et il a besoin de l’eau pour vivre tandis qu’un chameau est très efficace dans le désert, sans eau, mais il peut aussi vivre s’il y a de l’eau;

- Un ours polaire est très efficace aux grands froids mais il peut vivre à des températures moyennes tandis qu’un lézard est très efficace aux fortes chaleurs et il peut difficilement vivre dans des habitats froids.