La protection des arbres

Des gestes de tous les jours

Il y a bien des petits gestes que nous pouvons tous poser pour protéger les arbres.

Dans la vie de tous les jours, éviter d'enfoncer des clous, d'arracher l'écorce ou de frapper les arbres, par exemple, c'est déjà une bonne façon de les protéger! Lorsqu'on tond le gazon, on peut facilement éviter de foncer dans les arbres ou de les érafler.

À grande échelle

Dans la grande forêt canadienne, on protège les arbres depuis plusieurs années en favorisant la repousse rapide des semences et des semis, la protection des sols et de l'eau qui nourrissent les arbres et la réduction des aires de coupe. En plus, des associations effectuent de la surveillance pour prévenir et maîtriser les feux de forêts, les épidémies d'insectes et les maladies des arbres. Il existe aussi des organismes spécialisés dans la protection des forêts.

Des organismes ont été créés pour protéger les arbres des agents destructeurs naturels : le feu, les insectes et les maladies. Chaque année, et surtout les années de sécheresse, les éclairs et les gens imprudents peuvent provoquer d'énormes incendies qui détruisent des milliers d'hectares de forêt et qui menacent la vie des humains comme des animaux. On a donc mis sur pied des programmes de surveillance des forêts qui permettent de détecter le plus rapidement possible les incendies de forêts.

Il existe également des normes pour protéger le milieu forestier. La récolte des arbres doit s'effectuer en respectant le développement durable de la forêt.

L'autodéfense des arbres

Les arbres sont équipés pour se protéger contre la plupart des maladies et des insectes. Ils ont des moyens de défense, par exemple l'écorce. Quand ils sont en forme, la plupart des arbres n'ont pas à s'inquiéter. Cependant, plusieurs facteurs peuvent affaiblir les arbres : le manque ou le surplus d'eau, un sol pauvre ou des blessures au tronc ou aux racines. C'est alors que les arbres sont les plus fragiles.

S'ils sont blessés, les arbres réagissent en isolant la partie blessée de l'arbre. Aucun échange ni circulation ne se fera plus dans cette partie de l'arbre. C'est pour éviter la contamination du reste de l'arbre. Cependant, si la blessure est grande, ça pourrait avoir un effet négatif sur le reste de l'arbre. L'endroit où il y a eu la blessure reste un point faible de l'arbre.


Les vents violents

Les maladies

Les incendies

Il y a parfois aussi des épidémies d'insectes : ils sont tellement nombreux que même l'arbre le plus en forme ne peut leur résister. On cherche alors à prévenir les infestations. Dans les cas les plus urgents, on applique des insecticides, le plus souvent biologiques, afin de réduire les dommages faits par les insectes.


Les insectes

Les arbres subissent aussi les stress reliés à la pollution de l'air. Celle-ci peut provenir de très loin comme elle peut venir d'à côté. Cette pollution peut ralentir la croissance des arbres ou même les tuer!