Foresterie responsable – Le rôle du forestier

Un forestier, c’est quelqu’un qui gère les arbres, le sol et l’eau de la forêt en veillant à procurer un habitat aux animaux sauvages, aux plantes et aux êtres humains. Le forestier accomplit cette mission en déterminant avec le plus grand soin les endroits réservés à la récolte et les endroits à ne pas toucher. C’est ce qui permet de préserver l’équilibre de l’habitat forestier.

Les forestiers utilisent diverses techniques de récolte, dont la coupe sélective et la coupe rase. Certains arbres seulement sont touchés lors d’une coupe sélective, alors que tous les arbres sont enlevés lorsque qu’il s’agit d’une coupe rase.

En effet, tous les arbres sont enlevés dans le cadre d’une coupe rase, un peu comme le ferait un incendie de forêt ou une autre perturbation naturelle. Cette méthode est surtout utilisée dans les forêts où certaines espèces, comme le pin, l’épinette, le tremble et le bouleau, ont besoin d’être en plein soleil pour croître. Cette méthode permet aussi de créer un habitat apprécié par différents animaux sauvages. Les animaux qui mangent des insectes et ceux qui se régalent de plantes, comme les ours et les chevreuils, abondent dans les zones de coupe récemment rasées.

Lorsqu’il est question d’une coupe sélective, les forestiers ne touchent pas aux arbres les plus vigoureux. Ils enlèvent plutôt – mais pas tous – les arbres morts, ceux qui sont chétifs ou encore les espèces indésirables. Les forestiers procèdent ainsi afin d’entretenir un habitat diversifié dans la zone de récolte, propice aux plantes et aux animaux.

Comme vous l’avez appris plus tôt, les arbres ne grandissent pas tous dans les mêmes conditions. Ils n’ont pas tous besoin du même ensoleillement, de la même quantité d’eau, du même genre de sol. Les arbres peuvent se régénérer d’eux-mêmes par réensemencement naturel. Ou on peut les régénérer artificiellement en plantant des semis ou en semant des graines.